Articles


Les hommes ont-ils le droit d’être libres ou la liberté est-elle l’apanage des femmes ?

Voici comment m’est venue cette question. Je cherchais des images de danse pour agrémenter mon site internet. Il existe des sites où l’on trouve des tas de belles photographies libres de droit. La danse étant pour moi vecteur idéal de Liberté, je cherchais des photos qui retranscrivent la liberté du corps et de l’esprit dans le mouvement. Sur le site unsplash (où j’ai trouvé beaucoup de photographies de ce site) j’ai tapé «dancing woman ». Je vous invite à regarder les trois premières photos de la galerie ci-dessous (cliquez sur la flèche droite pour les faire défiler) pour voir ce que j’ai trouvé. Mais désireuse d'attirer plus d'hommes à mes ateliers en leur montrant que les hommes aussi peuvent tirer profit d’une plus grande liberté corporelle, je voulais aussi utiliser des images d’hommes qui dansent dans une liberté évidente. J'en ai trouvé aussi : les trois ci-dessous, c'est tout, alors que pour les femmes le choix est infini.

Alors j’ose une théorie, qui a peut-être été infirmée ou confirmée par des recherches, je n’ai pas creusé : Les restrictions extérieures (métiers, salaires, respect) indéniables dont les femmes sont encore victimes aujourd’hui voient leur contre-partie dans la vie intérieure des hommes. Ils ont accès à toujours plus de postes à responsabilités, de rémunération, de rôles principaux au cinéma et à la télévision mais il me semble qu’ils ont culturellement moins le « droit » que nous à la liberté, la sensibilité et l’expression de leur intériorité. C'est bien sûr en train de changer. Mais comme on est encore loin du compte en ce qui concerne l'égalité des hommes et des femmes, notamment dans la sphère professionnelle, il me semble qu'on est encore loin du compte pour ce qui est d'autoriser aussi les hommes à ressentir et exprimer leur vie intérieure.

C'est peut-être parce que je suis follement amoureuse d'un homme extraordinaire, mais je me sens de plus en plus dérangée par les messages qui victimisent systématiquement les femmes sans jamais parler de la contre-partie que subissent les hommes dans nos valeurs culturelles et politiques. Comme l'a magnifiquement exposé Emma Watson dans son discours aux Nations Unies en 2014 (lien ci-dessous, je vous le conseil!), les hommes souffrent autant que nous de nos carcans psychologiques en matière de genres. Leur souffrance est juste différente, plus insidieuse.

Alors j'ai envie de dire ceci : il y a des tas d'hommes absolument merveilleux, qui prennent soin de leur compagne, de leurs enfants, de toutes les personnes qu'ils aiment, qui tentent de se mettre à la place des autres en cas de conflit, qui sont généreux, intelligents, sensibles et font preuve de grandes capacités de résilience face aux difficultés de la vie. Alors, juste comme ça, à tout ceux-là, à mes amis, à mon amoureux, à mes élèves aussi, jeunes garçons que je vois déjà lutter à prouver leur identité de « mâle », à tous les bons papas et les merveilleux amants aussi, aujourd'hui je voudrais dire MERCI.

loader

©2018 Hubside