Mélisa Rachel

"Je danse, autant qu'il est possible de danser, autant qu'il est possible de vivre,

et même dans l'impossible je danse encore et prêche la Grâce comme moyen de Salut."

IMG_1540.JPG

Ma formation initiale: la Danse de l’Être (Méthode Fabienne Courmont)

J’ai rencontré la Danse de l’Être alors que j’étais enceinte. Avec le recul, quel beau symbole ! Depuis l'enfance, mes cours de danse m’avaient toujours procuré un grand bien-être, et il me semblait déjà qu’elle avait un sens au-delà des chorégraphies, au-delà d’être belle pour les yeux. Il y avait déjà en moi, depuis toujours, l’intuition que l’intelligence de la Vie est dans le corps, qu’elle est à chercher à l’intérieur avant tout, que toute la connaissance des lois de l’univers est en nous et que notre corps peut nous la révéler. Le mouvement dansé allié aux formes, aux couleurs, aux chakras, aux éléments allaient en effet me révéler les lois intimes de la vie, pour me faire accoucher de cette partie de moi qui Sait.

J’allais pour cela devoir traverser des épreuves, des prises de conscience, des émotions. J’allais devoir nettoyer bien des mémoires et comprendre bien des choses : l’intelligence du temps qui passe et permet à la vie de faire son œuvre, l’interrelation de chaque être et chaque forme de vie en nous et à l’extérieur de nous, la mémoire du corps qui contient tout notre passé, le détachement qui est amour inconditionnel et éclaire tout, et à travers tout cela, l’humilité d’être simplement qui je suis dans mon mouvement présent.

Dans la Danse de l’Être, en apprenant à être le témoin neutre qui observe l’énergie créer le mouvement, j’ai découvert les mécanismes de mon inconscient à l’œuvre dans ma vie. Cela a pris du temps, ça ne s’est pas fait en une seule danse. Ma capacité à rendre conscient ce qui était inconscient s’est développée danse après danse, petit à petit. Et j’ai fini par découvrir ce qu’il y avait en-dessous de mes mouvements répétitifs, comme autant de comportements préprogrammés inconsciemment pour cacher qui je suis. Par le processus de désidentification, j’ai vu ce qu’ils dissimulaient: la peur d’être simplement qui je suis, sans me soucier de plaire ou de déplaire.

Ensuite, j’en suis venue à voir la façon dont je m’étais approprié les jugements négatifs des autres à mon égard. Il y avait toujours au fond de moi la petite fille heureuse et spontanée. Mais au-dessus d’elle s’était développé un énorme monstre qui la méprisait, l’enfermait, l’insultait sans cesse, essayant de la convaincre qu’elle n’était rien et n’avait aucune valeur, qu’elle était même une erreur de la nature et qu’elle ne devrait pas exister. Voir ce terrible juge intérieur c’était me désidentifier de lui et ainsi lui enlever son pouvoir sur moi. La Danse de l’Être m’a permis de transpercer ces protections et ces défenses pour atteindre en conscience et dans toutes mes cellules cette petite fille heureuse et spontanée, celle qui laisse circuler l’énergie simplement parce qu’elle est en vie.

Puis petit à petit, en dansant, j’ai découvert les différentes facettes de la petite fille ainsi que de la femme en moi, ma véritable sensualité, ma véritable joie et ma créativité. La Danse de l’Être m’apportait ce double regard : en même temps que je voyais et ressentais les différentes facettes de mon Être, je distinguais les protection et blocages qui m’empêchaient de les exprimer pleinement.

Par le mouvement dansé conscient, j’ai pris conscience de mon fonctionnement psychique et du fait qu’il est entièrement inscrit dans mon corps, mon cœur et mon esprit, les trois n’étant en aucune façon séparés.

Mon parcours m’a également appris que mes émotions m’appartiennent, qu’en aucun cas je ne peux en rendre qui que ce soit responsable. Avoir pleinement conscience de cela c’est être libre. C’est avoir reconnecté son essence humaine divine, l’amour qui guérit tout. C’est cela que je veux transmettre à mon tour aujourd’hui à travers l’ECM.

Ce grand nettoyage émotionnel s’est accompagné, tout au long de mes trois années de formation, de grandes ouvertures spirituelles. J’avais déjà vu, plus jeune, des êtres appartenant au domaine de l’invisible. C’était des âmes errantes, dont la vibration étaient assez basses. Par le mouvement conscient dansé, et les hautes vibrations dans lesquelles il me faisait évoluer, j’ai commencé à percevoir des êtres invisibles d’une vibration d’amour pur. Je souhaite partager ici deux de ces expériences afin de vous montrer l’extraordinaire pouvoir du mouvement dansé conscient.

Lors d’un jour de formation, après avoir dansé plusieurs heures déjà, nous regardions notre formatrice danser pour nous montrer le prochain exercice. C’est alors que j’ai vu flotter au-dessus d’elle des lumières de la taille d’un livre. Elles avaient toutes une couleur différente et étaient collées. Mais je percevais que chaque couleur était une conscience individuelle. Percevoir la pureté de leur vibration d’amour m’a émue aux larmes. C’était magnifique.

Une autre fois, je rentrai de quatre jours de Danse de l’Être et je me suis mise à danser chez moi sur la chanson Heal the World de Michael Jackson. Je suis soudainement tombée à genoux et me suis retrouvée en train de prier avec des centaines d’êtres, certains incarnés, d’autres non, pour l’humanité. Je les ai vu, tous, tout à coup, et j’ai reçu l’information que certains êtres incarnés et d’autres désincarnés passaient littéralement tout leur temps en prière à élever la vibration de l’humanité. J’ai à nouveau été émue aux larmes et me suis jointe à eux le temps de la chanson.

J’ai vu d’autres êtres et réalités subtiles pendant ma formation, et après. Et j’en avais vu avant. Mais c’est la pratique du mouvement dansé conscient qui a complètement ouvert mon cœur aux vibrations d’amour les plus hautes. C’est cela aussi que je transmets aujourd’hui à travers l’ECM.

Je souhaite aider un maximum de femmes et d’hommes à connaître par l’expérience les dimensions les plus élevées de leur être afin qu’ils puissent faire des choix emplis de confiance et d’amour et se construire une vie à la hauteur de leur plein potentiel.

L’ECM transmet une sagesse vivante, non figée, par l’expérience directe, pour vous permettre de transformer votre vie.

P1070066_edited.jpg